Je suis germophobe. À la maison, j’utilise toujours du savon antibactérien et, quand je suis ailleurs, du désinfectant pour les Ai-je raison d’utiliser ces produits?

Le 19 janvier 2017

Ah! vous êtes germophobe... Vous n’êtes pas le seul, Donald Trump aussi!

Vous avez peut-être lu récemment que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis avait interdit 19 ingrédients qu’on retrouvait dans des savons et nettoyants antibactériens (aussi appelés antimicrobiens ou antiseptiques) en vente libre. L’interdiction touche notamment le triclosane, le povidone-iode et l’hexylrésorcinol. Si beaucoup de gens croient que l’utilisation d’un savon antibactérien réduit le risque de devenir malade ou de propager les microbes, la FDA constate qu’il n’y a aucune preuve montrant que l’utilisation de savons ou de nettoyants contenant ces ingrédients réduit davantage le risque de contracter une maladie qu’un lavage adéquat des mains avec de l’eau et du savon ordinaire.

Elle craint en outre que les savons antibactériens soient nuisibles :

  • Les savons antibactériens qui s’écoulent dans les égouts nuisent au traitement et à la purification des eaux usées;
  • La surexposition des bactéries aux savons antibactériens pourrait entraîner des mutations qui rendraient les bactéries résistantes aux antibiotiques;
  • Les produits antibactériens ne font pas de différence entre les bonnes et les mauvaises bactéries, et nous pourrions éliminer de bonnes bactéries qui nous aident à rester en santé.

À l’origine, les produits antibactériens ont été créés pour prévenir la propagation des bactéries entre les patients et protéger les travailleurs de la santé dans les hôpitaux et d’autres environnements de soins de santé. Et il s’agit toujours des endroits où ces produits sont le plus efficaces.

Les désinfectants pour les mains à base d’alcool sont utiles lorsqu’on n’a pas accès à de l’eau et à du savon. Mais pour être efficaces, ils doivent être laissés sur la peau, et non rincés, et appliqués en quantité suffisante pour couvrir toute la surface des mains (y compris entre les doigts, sous les ongles, etc.). Ainsi, si vous utilisez un désinfectant pour les mains parce que vous n’avez pas accès à de l’eau et à du savon, assurez-vous d’en utiliser suffisamment. La plupart du temps, la petite quantité distribuée par les contenants de désinfectant de poche est insuffisante, ce qui rend cette solution moins efficace que le lavage des mains.

Le lavage des mains avec de l’eau et un bon vieux savon est l’une des façons les plus efficaces de prévenir la propagation des infections, puisqu’il élimine physiquement la saleté, les microbes et les cellules mortes. Mais attention, de trop nombreux lavages pourraient assécher votre peau et la crevasser, et ces crevasses pourraient à leur tour abriter des microbes. Règle générale, il faut toujours se laver les mains après être allé aux toilettes, avant de manger ou de préparer de la nourriture et après avoir été en présence d’une personne malade, surtout si elle souffre d’une infection respiratoire ou gastro-intestinale.

C’est aussi simple que ça.