J’ai remarqué que l’acétaminophène est un ingrédient d’un certain nombre de produits en vente libre et sur ordonnance. Une perso

Le 1 mars 2016

Il est intéressant de remarquer que ce sujet inquiète depuis pas mal de temps les responsables de la réglementation sanitaire et les professionnels de la santé à la fois au Canada qu’aux États-Unis. C’est comme dit le proverbe, il ne faut pas abuser des bonnes choses. Enfin, dans certains cas seulement, car je crois que c’est différent pour de nouvelles chaussures… mais ça, c’est à voir entre mon mari et moi. Pour en revenir à l’acétaminophène, ce dernier peut causer une insuffisance hépatique, ce qui peut entraîner une transplantation hépatique voire la mort, pour ne pas mâcher mes mots. En fait, on estime que la moitié de tous les cas d’insuffisance hépatique grave sont causés par une surdose d’acétaminophène.


Il y a environ 500 produits à base d’acétaminophène au Canada. L’acétaminophène se trouve dans les produits contre les douleurs et la fièvre et est combinée à d’autres ingrédients pour soulager notamment la toux et les rhumes, les spasmes musculaires et l’insomnie. Il faut une ordonnance pour certains de ces médicaments, mais on peut se procurer d’autres en rayon à la pharmacie. Ces produits sont efficaces et sans danger si on suit la posologie, mais les problèmes apparaissent si on dépasse la dose quotidienne maximale. Comme indiqué dans la liste ci-dessus, il serait facile de dépasser cette dose en prenant plus d’un produit à base d’acétaminophène. La dose quotidienne maximale est de 4 000 mg pour la plupart des adultes; toutefois des facteurs de risque comme l’alcoolisme chronique, la malnutrition et un trouble hépatique peuvent prédisposer une personne à une surdose à un seuil inférieur. De plus, les personnes qui prennent des produits à base d’acétaminophène pour soulager la grippe peuvent confondre les symptômes d’une surdose, soit nausées et vomissements, avec ceux de la grippe.


Reconnaissant le risque d’une surdose d’acétaminophène, Santé Canada a imposé des avertissements plus clairs sur les emballages d’acétaminophène concernant le risque d’hépatite mortelle et d’éviter la prise en concomitance avec d’autres médicaments à base d’acétaminophène. Aux États-Unis, outre les avertissements sur les étiquettes, la FDA a demandé aux fabricants de limiter à 325 mg la teneur en acétaminophène par comprimé, et aux médecins, plus tôt cette année, de cesser de prescrire des médicaments qui contiennent en association plus de 325 mg par comprimé.


Ces mesures marquent un bon début, mais les gens doivent quand même savoir ce qu’ils prennent et comment prendre le produit comme il faut. Votre pharmacien communautaire pourra vous aider à choisir le produit qu’il vous faut pour soulager vos symptômes sans interaction avec d’autres médicaments d’ordonnance.