Your SEO optimized title

La structure dépensesÉCLAIRÉES est synonyme de soins de santé axés sur les patients qui sont de grande valeur et de qualité

Le 30 octobre 2018

Green Shield Canada (GSC) s’efforce toujours de concevoir des initiatives efficaces et novatrices qui fournissent une valeur ajoutée et de la qualité. Comme nous l’avons mentionné dans le numéro de septembre du bulletin Le fond de l’histoireMD, nous avons désormais réuni l’ensemble de nos politiques, stratégies et initiatives de gestion des coûts sous la bannière dépensesÉCLAIRÉES. Quand nous disons qu’un produit ou un service offre une valeur ajoutée, cela signifie qu’il est conçu pour produire des résultats de grande qualité en matière de coûts. En tant que promoteur de régime, il vous revient de décider de la manière d’investir dans des services de soins de santé offrant la valeur et les résultats que vous souhaitez obtenir ou dont vous avez besoin. Les services offerts par GSC sous la bannière dépensesÉCLAIRÉES visent directement à accroître la rentabilité des dépenses liées à vos garanties de soins de santé.

Initiative des services pharmaceutiques axés sur la valeur de GSC… phase un

À la fin 2017, nous avons lancé la première phase des services pharmaceutiques axés sur la valeur, notre nouvelle initiative sous la bannière dépensesÉCLAIRÉES. En se concentrant sur la qualité des soins pharmaceutiques, GSC est devenue le premier payeur (public ou privé) au Canada à mesurer le rendement des pharmacies sur une base individuelle et à faire part de ses commentaires aux pharmacies pour les aider à mieux définir ce qu’elles font déjà bien et ce qu’elles pourraient améliorer.

Pendant environ un an, nous avons fourni à toutes les pharmacies d’un bout à l’autre du pays des fiches d’évaluation mensuelles qui permettaient d’évaluer le rendement d’une pharmacie selon huit critères fondés sur des données probantes divisés en trois catégories : l’observance thérapeutique, la prise en charge des maladies chroniques et la sécurité des patients. Récemment, une cote globale appelée cote de qualité des pharmacies – sur une échelle d’une à cinq étoiles – a été ajoutée aux fiches d’évaluation. Tout comme les autres systèmes de notation avec des étoiles, l’échelle d’évaluation à cinq étoiles reflète le rendement général pour toutes les mesures de qualité applicables : une étoile indique que le rendement de la pharmacie est inférieur à la moyenne alors que cinq étoiles signifient que le rendement de la pharmacie est exceptionnel. À noter que la cote de qualité des pharmacies ne comprend pas les éléments comme les frais d’exécution d’ordonnance, le service à la clientèle et la rapidité avec laquelle les ordonnances sont délivrées. Tout est une question de santé.

phase deux

Le 6 novembre, nous avons lancé la deuxième phase de cette initiative : rendre la cote de qualité des pharmacies accessible aux membres du régime afin de les aider à prendre des décisions avisées en matière de fournisseurs de services pharmaceutiques. Dans le cadre de ces efforts, nous avons créé un tout nouvel outil moderne de recherche de fournisseurs de soins de santé (accessible par l’entremise des Services en ligne des membres du régime de GSC et de l’appli mobile) qui comprend désormais des renseignements sur les cotes par étoiles des pharmacies. Cet outil permet aux membres du régime de choisir une pharmacie en se fondant sur des facteurs tels que l’emplacement et les heures de service, mais aussi la qualité des soins offerts par la pharmacie en question.

Nous avons aussi communiqué avec les membres du régime afin de leur expliquer les nouveaux renseignements dont ils disposent pour connaître la cote de leur pharmacie. Lisez la communication destinée aux membres du régime ici.

La prochaine étape?

Finalement, à la phase trois des services pharmaceutiques axés sur la valeur, GSC fera un lien entre le remboursement aux pharmacies et les cotes de rendement. Cette structure de remboursement fera en sorte que les pharmacies offrant des soins de qualité supérieure soient récompensées pour leurs efforts. Inversement, celles qui offrent des soins sous-optimaux seront encouragées à améliorer la qualité de leurs services. Cette phase est toujours en cours de développement, mais nous vous tiendrons au courant de son avancement au cours des six à douze prochains mois.

Des questions?

Si vous avez des questions sur les services pharmaceutiques axés sur la valeur ou les stratégies dépensesÉCLAIRÉES, veuillez vous adresser à votre directeur de comptes GSC.