Your SEO optimized title

J’ai déménagé récemment et je dois trouver une nouvelle pharmacie où. Que faire avant de choisir?

Le 24 avril 2018

Excellente question! Il y a quelques décennies, il aurait suffi de vous mentionner les quelques points suivants :

  • La commodité – l’endroit et les heures d’ouverture
  • Le service à la clientèle – la courtoisie et l’amabilité du personnel
  • La rapidité d'exécution – le temps que prend la pharmacie pour traiter et exécuter l’ordonnance
  • L’exactitude – le médicament remis correspond en tous points au médicament prescrit

Les sondages indiquent que la grande majorité des patients considèrent la commodité comme le critère principal dans le choix d’une pharmacie. Suivent en deuxième et en troisième place le service à la clientèle et la rapidité d’exécution. Il est intéressant de noter que l’exactitude représente le quatrième facteur en importance. Selon mon expérience, seuls les patients qui ont connu un « incident » en raison de leurs médicaments (ce qui, heureusement, arrive très rarement) considèrent l’exactitude comme un élément important.

Mais tout cela change...

Aujourd’hui, les patients et consommateurs avertis savent très bien que le champ d’exercice des pharmaciens s’élargit et qu’il faut donc prendre en compte d’autres facteurs et des facteurs qui revêtent encore plus d’importance. Mais il ne faut pas négliger la commodité et la facilité d’accès – toutes choses étant égales par ailleurs, une pharmacie bien située et offrant des heures d’ouverture pratiques vous donne un meilleur accès à votre pharmacien, ce qui est assurément important. Mais la facilité d’accès seulement n’aura que peu ou pas d’incidence sur votre état de santé ou la prise en charge de votre maladie.

Certains pharmaciens s’assurent encore eux-mêmes de l’exactitude du médicament délivré par rapport à l’ordonnance, mais cette tâche revient de plus en plus souvent aux techniciens en pharmacie. Le pharmacien veille plutôt à ce que le médicament prescrit par votre médecin soit le meilleur traitement pour vous.

Ainsi, avant que vous ne fixiez votre choix sur une pharmacie plutôt qu’une autre, examinons ensemble certains facteurs d’une importance capitale...

Une approche holistique. Tout pharmacien, qu’il soit de la vieille école ou de la nouvelle école, est en mesure de vous renseigner sur les médicaments en vente libre et d’ordonnance (raison de l’utilisation, mode d’administration, interactions médicamenteuses, effets secondaires, etc.). Mais le champ d’exercice élargi du pharmacien fait en sorte qu’il ne s’intéresse plus seulement aux médicaments mais aussi au patient et à sa situation – c’est-à-dire vous, vos problèmes de santé, vos médicaments et tous les autres facteurs qui auront une incidence sur l’efficacité de votre traitement.

Service personnalisé. Un pharmacien qui a adopté ce nouveau rôle élargi n’offrira pas seulement des services professionnels complets pour faciliter la prise en charge de votre état de santé, mais aussi des services adaptés à vos besoins précis en santé. Force est de constater que cette approche n’a pas pour but de produire des revenus – comme la simple exécution d’une ordonnance – mais de vous aider à atteindre vos objectifs en matière de santé.


Orientation et recommandations. Les pharmaciens de l’ère moderne sont bien au fait des ressources disponibles dans votre collectivité et n’hésiteront pas à vous adresser à d’autres spécialistes en fonction de vos besoins. Ces pharmaciens savent où se termine leur champ d'exercice et où commence celui des autres professionnels de la santé. Mais au lieu de simplement vous dire « ce n’est pas mon domaine », ils dépasseront le cadre de leurs attributions et vous mettront en contact avec quelqu’un ou à tout le moins vous orienteront dans la bonne direction.

Un partenaire en santé. Un bon pharmacien vous aidera activement, vous et votre médecin, dans la prise en charge de votre maladie, en vous rencontrant périodiquement et en passant en revue la liste complète de vos médicaments pour résoudre tout problème lié à votre traitement médicamenteux et s’assurer que :

  • La prise de chacun de vos médicaments est nécessaire (vous ne continuez pas à prendre un médicament pour un problème de santé qui a été réglé);
  • Votre état de santé actuel est pris en charge (p. ex., vous avez de l’asthme mais ne prenez pas de médicaments pour l’asthme);
  • Il n’y a pas de conflits entre vos médicaments (interactions médicamenteuses);
  • La posologie de vos médicaments est telle que leur efficacité est optimisée et le risque d’effets secondaires réduit au minimum.

Si votre pharmacien décèle l’un de ces problèmes potentiels, il doit immédiatement communiquer avec votre médecin pour trouver avec lui la meilleure solution.

Le service à la clientèle reste important. Vous devez quand même entretenir de bonnes relations avec votre pharmacien – il est important qu’il vous traite avec respect et vous accorde de l’intérêt comme patient. Vous ne devez pas hésiter à lui poser des questions et vous devez vous sentir écouté. Trop souvent je vois le personnel de la pharmacie qui évite de regarder les patients dans les yeux et ne fait pas attention à eux. Je crois que même durant les périodes d’achalandage, un pharmacien doit vous saluer dès que vous vous présentez au comptoir et vous indiquer qu’il s’occupera de vous sous peu.

Le fin mot de l’histoire? Pour savoir si un pharmacien a fait sien le nouveau rôle élargi qui lui est dévolu ou s’il est resté à l’époque du « compteur des pilules », prêtez attention aux rapports qu’il entretient avec vous et avec d’autres patients. Si possible, rendez-vous à plusieurs pharmacies de votre secteur pour vous faire une idée. Le bon choix pour vous et votre famille deviendra vite évident.