Ma mère s’est fait prescrire un antipsychotique pour l’aider à dormir, mais le travailleur de soutien qui s’occupe d’elle pense Pourriez-vous m’expliquer ce que cela signifie et me dire si je devrais m’en inquiéter?

Le 17 juillet 2017

Santé Canada approuve les médicaments en examinant les données des essais cliniques que les sociétés pharmaceutiques lui soumettent. Si les données montrent que le médicament est sûr et efficace, il sera approuvé pour le problème de santé, la posologie et le groupe de patients précis ayant fait l’objet des essais cliniques. Un « emploi non conforme », c’est donc l’utilisation d’un médicament à d’autres fins que celles pour lesquelles Santé Canada l’a approuvé. Une fois le médicament approuvé, en effet, rien n’empêche les médecins de le prescrire pour un emploi non conforme. Cela n’a rien d’illégal.

L’emploi non conforme d’un médicament n’est pas très fréquent au Canada, et la plupart du temps, aucune preuve scientifique ne démontre son efficacité. De plus, l’emploi non conforme d’un médicament peut accroître le risque d’effets secondaires graves. Il existe cependant certaines situations où l’emploi non conforme d’un médicament peut être approprié, comme pour le traitement de maladies rares pour lesquelles il existe peu (ou pas du tout) d’options de traitement, ou quand des médicaments approuvés ont été soumis à des essais qui n’ont pas démontré leur efficacité.

Devez-vous vous inquiéter pour votre mère? Peut-être. Les médicaments qui affectent le système nerveux central, y compris les antipsychotiques, sont parmi les médicaments les plus souvent prescrits pour des emplois non conformes à l’étiquette. Dans ce cas, l’Association des psychiatres du Canada (APC), l’Académie canadienne de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent (ACPEA) et l’Académie canadienne de gérontopsychiatrie (ACGP) ont formulé des recommandations défavorables à l’utilisation courante d’antipsychotiques pour traiter l’insomnie primaire dans tous les groupes d’âge.

Chez GSC, nous sommes de grands sympathisants de l’organisme Choisir avec soin, qui a pour but de sensibiliser les médecins et patients au gaspillage dans le système de la santé et les aider à faire des choix éclairés et efficaces pour garantir la grande qualité des soins. Choisir avec soin appuie les recommandations mentionnées ci-dessus et conseille plutôt d’effectuer une évaluation approfondie pour éliminer certaines causes possibles de l’insomnie, faire la promotion d’une bonne hygiène du sommeil et, si des médicaments sont nécessaires, prescrire des médicaments approuvés pour le traitement de l’insomnie.

La décision de recourir à l’emploi non conforme d’un médicament doit être prise conjointement par le médecin et son patient (ou son aidant). Pour vous aider à prendre une décision éclairée et déterminer s’il s’agit de la meilleure option de traitement pour votre mère, il serait peut-être bon que vous en discutiez avec son médecin. Voici les questions que je vous recommande de poser à propos de l’emploi non conforme de médicaments :

  • Pour quelles indications le médicament a-t-il été approuvé?
  • Quelles sont les études scientifiques qui existent et soutiennent l’utilisation de ce médicament pour traiter ma maladie ou mon problème de santé?
  • Y a-t-il d’autres médicaments ou d’autres traitements approuvés pour traiter ma maladie ou mon problème de santé?
  • Est-il probable que ce médicament fonctionnera mieux qu’un traitement approuvé pour traiter ma maladie ou mon problème de santé?
  • Quels sont les avantages possibles et les risques potentiels du traitement de ma maladie ou de mon problème de santé avec ce médicament?
  • Mon régime de soins de santé couvrira-t-il le traitement de ma maladie ou de mon problème de santé avec ce médicament?
  • Y a-t-il des essais cliniques en cours sur l’utilisation de ce médicament pour traiter ma maladie ou mon problème de santé auxquels je pourrais participer?